banner

Le nectar des dieux

Les boissons les plus courantes étaient l’eau, le lait et le jus tiré des baies et des plantes: boisson aux canneberges, aux pommes, au sureau. La bière était brassée à partir de grain, de malt et de houblon. Elle était servie à l’occasion des repas et appelée munngodt. Plus la fermentation était longue, plus le degré d’alcool était élevé et plus les vikings prenaient plaisir à boire leur gammelt øl (ou bière âgée). Le commerce croissant avec l’Europe a permis l’arrivée du vin du Rhin et de la Moselle, mais il est longtemps resté réservé à la famille royale et aux chefs.

viking boat

Le manuscrit date de l’an mil mais la date de composition est probablement plus ancienne. De nombreuses hypothèses ont été proposées, allant du VIIe au XIe siècle. Plusieurs de ces hypothèses sont vraisemblables et elles prouvent, par leur diversité, que la copie est sans doute l’aboutissement d’une longue tradition qui a traversé les âges. Parmi les nombreux ateliers attirant les badauds de la place, celui du fondeur-orfèvre devait être l’un des plus fascinants.

C’est là qu’on assistait, dans une ambiance enfumée et une chaleur infernale, à la création de bijoux précieux. Il travaillait sûrement à l’air libre, creusait son foyer à même le sol et y installait un soufflet capable d’amener les braises à la température nécessaire. Le point de départ d’un moule à fondre est un modèle en plomb. On l’enrobe d’argile molle pour faire le moule provisoire. Ces modèles sont réutilisables. À partir d’un modèle de bijou (réalisé en plomb par exemple), on fait un moule provisoire en argile dans lequel on coule de la cire pour obtenir une sorte de maquette.

Ce mélange est appliqué en plusieurs couches sur la maquette de cire, éliminée ensuite à la chaleur. Un petit morceau de textile imbibé de cire chaude est alors appliqué à l’intérieur et coupé au ras du moule. On obtient une représentation de la future broche, de forme et d’épaisseur corrects. L’autre moitié du moule est formée en appliquant une pâte argileuse sur le textile. Le moule est mis à sécher puis à chauffer pour éliminer la cire.

©2017 Encyclopédie Culture Viking - Tous droits réservés